Après une édition hors les murs pour cause de rénovation de la salle Métropole, le Metropop Festival est rentré à la maison en invitant notamment Alpha Blondy, Archive ou encore Calexico et près de 4000 personnes !

Ambiance © Steve Davet

Le festival est rentré à la maison, là où il est né, où il a grandi. Un retour réussi avec quelques ajustements à la clé.

3 jours de festivités avec 3 styles de musique, telle est la marque de fabrique du Metropop. Et cette édition n’a pas dérogé à la règle. La soirée reggae a tenu toutes ses promesses avec le jeune Naâman qui donnait le premier concert de sa tournée. S’en est suivi le concert des jamaïcains de Morgan Heritage puis le grand Alpha Blondy a fait chanter au public ses nouveaux titres et ses classiques ! Il a fait chaud dans la salle !

Vendredi, la soirée s’est ouverte avec la jeune et talentueuse Emilie Zoé et son rock blusy. Puis Luke est venu présenter son dernier album fraîchement sorti « Pornographie ». Le groupe français a offert une prestation enflammée. Calexico a assuré et fait découvrir leur talent sans limite. Le public s’est laissé envoûter par leur musique.

La soirée electro-rock de samedi fut détonnante. The Shoes a proposé un tableau musical digne des grands maîtres, rassemblant hits du web et beats. Alors que le jeune Fakear a fait un show détonnant et surprenant ! Archive a présenté son 11ème album « Restriction » avec tout le génie qui leur est connu.

Malgré deux soirées très bien remplies et près de 4000 personnes, le bilan financier est dans les chiffres rouges. Cependant, la prochaine édition en 2016 du festival est assurée et se tiendra du 10 au 12 novembre. Les organisateurs devront malgré tout trouver le moyen de pérenniser le festival, ce qui passera probablement par un soutien accru des collectivités publiques.