Archive de la catégorie “News”

Le Metropop 2016 vit grâce au rock

3 jours de festivités avec 3 styles de musique, telle est la marque de fabrique du Metropop. Et cette édition n’a pas dérogé à la règle. C’est sur une note artistiquement positive avec 4’500 entrées que l’édition 2016 se termine malgré des questions sur la pérennité du festival.

Une première soirée quelque peu en retrait au niveau des ventes mais qui n’a pas empêché le public de Wax Tailor et de Vitalic de danser. Ce dernier présentait en première son nouveau show ODC Live dans une explosion visuelle alors que Wax Tailor enflammait la salle d’un groove funky.

La soirée rock a déchainé passion et vertige avec notamment le show des anglais The Kills. L’envoûtante Alison Mosshart et le guitariste Jamie Hince ont fait chavirer les cœurs d’un public de fans venus spécialement pour eux. White Lies a présenté son nouvel album aux saveurs d’une new wave revisitée version 2016. Quant à la première partie, les genevois Jetlakes ont assuré une prestation scénique qui leur prédit le meilleur pour leur avenir.

The Kills © Aude Haenni

Samedi, la salle Metropole s’est déchainée sur les sons d’un reggae éclectique: le jamaïcain Anthony B fidèle à son charisme, a ravi les adeptes tout comme le groupe français Danakil dont le public a repris en chœur ses refrains engagés. L’italien Alborosie a emmené le Metropop sur la planète reggae avec chaleur.

C’est donc sur une note artistiquement positive que l’édition 2016 se termine malgré des questions sur la pérennité du festival. En effet, les conditions cadres se péjorent d’année en année, pour cause : les cachets augmentent, les coûts de location de la salle ont explosé, l’impôt lausannois sur le divertissement (14%!) ou encore les soutiens publics stagnants pourraient avoir raison d’un bilan financier fragile.

Metropop 2016: Kit de survie

Pour que votre expérience Metropop 2016 se passe au mieux, voici quelques informations utiles:

  1. Venir au festival c’est possible en bus, à pied, en voiture, en trottinette, en train, à ski (ou pas), … suivez les infos pratiques pour tous les détails.
  2. Les portes ouvrent tous les soirs à 18h30. Les horaires de passage des artistes sont affichés en haut de la page d’accueil.
  3. Faim? Soif? Il y aura de quoi satisfaire votre estomac et vous rafraîchir tout au long de la soirée.
  4. Les billets « assis au balcon » donnent également accès au parterre mais pas l’inverse! Faut pas déconner.
  5. Après les concerts de vendredi, une battle de DJs entre la direction du Festi’neuch et celle du Metropop mettra le feu au dancefloor. Du rock dans vos oreilles gratos! Dès 1h l’accès au festival sera effectivement libre, on vous donne donc rendez-vous dans le foyer pour danser jusqu’au bout de la nuit.
  6. Samedi, c’est Back Inna Days qui vous entraînera sur des rythmes Reggae roots pour terminer la soirée et clôturer cette 16ème édition 😭
  7. Et le plus important: tout au long du festival, utilisez le hashtag #metropopFest sur vos publications Instagram & Twitter pour qu’elles s’affichent sur le site web et les écrans du festival. On compte sur vous!

Voilà, vous savez tout. Prêts? C’est parti pour 3 soirées de folie!

Les groupes suisses à l’honneur pour cette édition 2016 !

Après l’annonce de The Kills, Whites Lies, Vitalic, Wax Tailor et d’une soirée reggae chaude comme la braise, voici venu le temps de vous annoncer la programmation complète. Et là, on va pouvoir être chauvin ! Pas moins de 4 groupes suisses complètent les trois soirées soit sur la « petite » scène I Love Live, soit sur la grande scène.

Ils sont jeunes, charmants et viennent tout juste de sortir leur premier album. Le groupe Jetlakes partira à la conquête de vos cœurs et de vos âmes à l’aide de 11 chansons rock de leur cru sur la grande scène, le vendredi juste avant The Kills et White Lies. Le même soir, la scène I Love Live vous fera également découvrir le groupe Ritual Boogie. Né des cendres du groupe Azazelblues Earthworms (Urgence Disks / Irascible) en septembre 2014, ce trio inspiré de rock teinté de psychédélisme, de post-punk et de blues joue sous la houlette de Stephen Garey. Un album est prévu fin 2016, les nouveaux titres sont à découvrir au Metropop !

Ceux qui auront l’honneur d’ouvrir le festival le jeudi, ce sont KnoR ! Ils nous emmènent dans un monde entre pop et réalité virtuelle pour mieux transmettre un sentiment pressant de liberté.

Et ceux qui boucleront ces trois jours de festivités, ce sont Elektrees. Un mélange d’influences qui amène une saveur organique et électro mettant en fusion une musique limpide, un groove chaleureux et des textes engagés. Proposer une musique utile, humaine et politique, voilà le credo d’Elektrees.

On se réjouit de vous retrouver dans la salle du Métropole les 10, 11 et 12 novembre prochains !

Découvrez la programmation 2016

Au dernier jour du mois de mai, on va essayer de vous donner envie d’être déjà en novembre ! Le Metropop 2016 s’annonce en effet explosif et la salle Métropole devrait trembler ! Soyez donc prêts pour le week-end du 10, 11 et 12 novembre.

Un jeudi électro avec Wax Tailor et Vitalic live

La première soirée s’ouvrira avec un feu d’artifice électro. Wax Tailor présentera son nouveau projet imaginé lors de sa dernière tournée aux USA : un road trip musical aux influences soul, blues et autres sonorités du Grand Ouest. Puis Vitalic, le producteur dijonnais qui secoue le monde de l’électro à chaque sortie d’album, viendra balancer des riffs puissants pour vous faire danser toute la nuit !

Vendredi, c’est rock

Le lendemain, ce sera du rock comme on l’aime ! Le groupe britannique White Lies dévoilera en exclusivité son dernier opus au son rock sombre teinté de new wave. La soirée continuera avec le toujours imprévisible duo de The Kills, qui jouera son nouvel album Ash & Ice. La soirée s’annonce explosive.

Un samedi chaud et engagé

Une soirée reggae-ragga engagée avec le groupe français Danakil et ses chanteurs charismatiques Balik et Natty Jean, mais aussi avec Anthony B, toujours aussi convaincu que la musique est un moyen de faire passer ses idéaux politiques et ses revendications. Alborosie clôturera cette 16ème édition et présentera son tout nouvel album « Freedom and Fire » accompagné de son fidèle Shengen Clan.

Plusieurs groupes et DJ’s viendront encore accompagner ces têtes d’affiche. On vous tiendra bien sûr au courant durant l’été !

Le Metropop est rentré à la maison pour ses 15 ans !

Après une édition hors les murs pour cause de rénovation de la salle Métropole, le Metropop Festival est rentré à la maison en invitant notamment Alpha Blondy, Archive ou encore Calexico et près de 4000 personnes !

Ambiance © Steve Davet

Le festival est rentré à la maison, là où il est né, où il a grandi. Un retour réussi avec quelques ajustements à la clé.

3 jours de festivités avec 3 styles de musique, telle est la marque de fabrique du Metropop. Et cette édition n’a pas dérogé à la règle. La soirée reggae a tenu toutes ses promesses avec le jeune Naâman qui donnait le premier concert de sa tournée. S’en est suivi le concert des jamaïcains de Morgan Heritage puis le grand Alpha Blondy a fait chanter au public ses nouveaux titres et ses classiques ! Il a fait chaud dans la salle !

Vendredi, la soirée s’est ouverte avec la jeune et talentueuse Emilie Zoé et son rock blusy. Puis Luke est venu présenter son dernier album fraîchement sorti « Pornographie ». Le groupe français a offert une prestation enflammée. Calexico a assuré et fait découvrir leur talent sans limite. Le public s’est laissé envoûter par leur musique.

La soirée electro-rock de samedi fut détonnante. The Shoes a proposé un tableau musical digne des grands maîtres, rassemblant hits du web et beats. Alors que le jeune Fakear a fait un show détonnant et surprenant ! Archive a présenté son 11ème album « Restriction » avec tout le génie qui leur est connu.

Malgré deux soirées très bien remplies et près de 4000 personnes, le bilan financier est dans les chiffres rouges. Cependant, la prochaine édition en 2016 du festival est assurée et se tiendra du 10 au 12 novembre. Les organisateurs devront malgré tout trouver le moyen de pérenniser le festival, ce qui passera probablement par un soutien accru des collectivités publiques.

1 2 3 10